Gryon

Le pont de la Barmaz sur le chemin de Sublin en 1898

Le diable de Sublin

Le représentant du Vieux-Gryon nous adresse le récit d’une escroquerie qui, bien qu’œuvre d’un groupe de Bellerins, figure sous la rubrique « Gryon ». L’auteur nous démontre que l’exploitation de la crédulité humaine fut de tout temps et de tous lieux ! C’était en janvier 1865. On parlait… Lire la suite »Le diable de Sublin